Evolens

La mutation du travail s’accélère et nous désoriente, parfois.

Nous sommes les témoins engagés d’une large mutation. Notre rapport au travail se transforme en profondeur, sous les effets conjugués de la numérisation, de « l’ubérisation », de la cobotique encore naissante, ou de politiques managériales fortement influencées par les sciences de gestion. La thèse - déjà ancienne - de la « fin du travail » revient d’ailleurs dans le débat politique, comme source de questionnement.

Force est de constater que les contraintes qui pèsent sur les organisations imposent une capacité d’adaptation, de réactivité structurelle, mais aussi d’anticipation des effets de ces changements.yves grasset

La puissance et la cohérence du collectif de travail constituent alors un atout déterminant que peuvent solliciter – ou pas – les entreprises ou les administrations face à ces défis.

Prendre le temps de comprendre finement ces transformations à l’œuvre dans votre organisation, c’est déjà agir sur la qualité de vie et la promotion de la santé au travail. Toutefois le processus de diagnostic - dans ses modalités concrètes d’implication des acteurs – s’avère lui-même décisif, ainsi qu’en témoigne la prévention des risques psychosociaux (qui perd de son efficacité dès lors qu’elle se standardise).

Certes, l’évolution des contenus du travail, les opportunités de progression, la qualité du management, l’équilibre vie privée/vie professionnelle et bien sûr l’organisation même du travail, déterminent largement le bien-être. C’est généralement dans la prise en compte de ces déterminants, que le travail devient un levier de performance.

Le travail devient créateur de satisfaction lorsqu’il s’appuie sur une vision partagée de la satisfaction des clients ou des usagers, ainsi que des attentes des hommes et des femmes qui constituent l’entreprise. Le travail a du sens et il peut mobiliser l’engagement de tous, lorsque les transformations ouvrent des perspectives d’avenir et d’épanouissement.

Quelles que soient leurs tailles, leurs secteurs ou leurs métiers, les organisations ont à répondre à des enjeux d’évolution liés aux changements technologiques et à la mondialisation, mais aussi à des enjeux d’anticipation. C’est le temps de l’agilité, de la souplesse, de la réactivité, de l’initiative et de la responsabilité.

EVOLENS a été conçu en ce sens, pour vous accompagner et agir à vos côtés sur les questions des transformations du travail pour vous aider à réussir l’adaptation à ces mutations profondes du travail.

 
Yves GRASSET, Consultant, docteur en sociologie    Linkedin circle.svg 300x300